in , ,

La perte de poids pour les femmes de plus de 40 ans

Plus on prend de l’âge, plus c’est dificile de maigrir… Voici ce que vous devriez faire!

Femme de plus de 40 ans et la perte de poids

Perdre du poids est difficile pour tout le monde. Mais perdre du poids après 40 ans peut être une véritable lutte. Lorsque vous envisagez une perte de poids et que vous êtes une femme de plus de 40 ans, vous devez tenir compte des changements hormonaux uniques, des ajustements du mode de vie et des considérations liées à l’exercice auxquels vous devrez probablement faire face lorsque vous atteindrez cet âge particulier.

Que vous soyez dans la quarantaine ou à l’approche de votre quatrième décennie, la perte de poids est possible. Mais vous devez planifier à l’avance, faire de l’exercice plus intelligemment et avoir une bonne alimentation pleine de nutriments clés qui permettront à votre corps de rester jeune et fort.

Utilisez cette liste de choses à faire et à ne pas faire pour perdre du poids après 40 ans, y compris des conseils diététiques, des plans de repas et des routines de conditionnement physique pour obtenir et conserver le corps que vous méritez.

 

1. Consultez votre médecin

Lorsque vous atteignez l’âge de 40 ans, vous commencez à remarquer des changements importants dans l’apparence et la sensation de votre corps.

Bien sûr, certains changements, comme les cheveux gris et les rides, sont des changements cosmétiques qui n’affectent pas nécessairement votre santé médicale.

Mais d’autres changements, comme une augmentation du poids ou des zones de votre corps où vous maintenez votre poids, peuvent avoir un impact sur votre longévité.

Motivation saine pour une perte de poids de plus de 40 ans

La perte de poids peut jouer un rôle important dans votre bien-être général et votre capacité à bien vieillir.

Lorsque vous vous présentez pour votre bilan annuel ou avant de commencer un régime alimentaire, parlez à votre professionnel de la santé de l’incidence de votre poids sur votre risque de souffrir de certaines maladies comme les maladies cardiaques, le diabète de type 2, l’hypertension artérielle et le cancer. Ensuite, vérifiez si la perte de poids peut diminuer votre risque et améliorer votre santé.

Vous pourriez être en mesure de diminuer votre risque de maladie ou même d’arrêter de prendre certains médicaments si vous perdez du poids. Et le fait d’avoir cette information importante peut vous aider à rester motivé lorsque la perte de poids devient difficile.

 

2. Ne blâmez pas (complètement) la ménopause

Les changements ménopausiques affectent-ils votre poids ? Beaucoup de femmes ont du mal à perdre du poids avant, pendant et parfois même longtemps après la ménopause. Le gain de poids à ce moment-là peut être lié à des changements dans vos hormones. Mais c’est aussi une période où de nombreuses femmes apportent des changements à leur routine quotidienne qui peuvent affecter leur poids.

Par exemple, après le départ des enfants de la maison, certaines femmes ne sont pas aussi occupées pendant la journée par des activités physiques sans exercice, comme porter des provisions, soulever des paniers à linge et autres tâches ménagères. Et beaucoup de femmes commencent à profiter de certaines activités de loisirs qui peuvent contribuer à des changements sur la balance comme:

  • manger au restaurant plus souvent,
  • profiter de vacances plus longues,
  • ou passer plus de temps à se détendre et à lire des livres.

Évaluez votre mode de vie pour vous assurer qu’un changement dans vos habitudes quotidiennes n’affecte pas votre poids.

Songez à vous procurer un outil de suivi de l’activité physique comme une montre fitness, pour connaître le nombre de pas de vous faîtes, le nombre de calories que vous brûlez chaque jour et vous assurer que votre équilibre énergétique n’est pas perturbé.

Vous pouvez même évaluer votre dépense calorique tout au long de la journée et ajouter de l’activité pendant les périodes où vous avez tendance à être plus sédentaire.

De simples changements peuvent faire une grande différence dans votre métabolisme.

 

3. Retrouvez votre confiance

Votre âge a-t-il affecté votre confiance en vous?

Êtes-vous moins satisfait de votre corps?

Ou vous sentez-vous encore sûre de vous et sexy quand vous êtes entourée de jeunes femmes?

Croyez-le ou non, votre niveau de confiance peut jouer un rôle dans votre capacité à perdre du poids.

Confiance et perte de poids de plus de 40 ans

Le sex-appeal et la confiance en soi n’ont pas besoin de s’estomper avec l’âge. Beaucoup de femmes disent que la quarantaine est la décennie la plus sexy.

Souvent, au cours de cette décennie, les femmes ont retrouvé confiance en elles, ont connu le succès professionnel et se sont senties plus sensuelles. Alors pourquoi ne pas l’utiliser à votre avantage? Si vous essayez de remodeler votre corps ou de perdre du poids dans la quarantaine, un regain de confiance et un sex-appeal vous aideront à atteindre vos objectifs.

Prenez le temps de tenir un journal pour témoignez votre expérience, vos réalisations et vos talents.

Pensez à la façon dont votre expérience de vie et les défis que vous avez surmontés peuvent vous aider à devenir plus fort pendant votre parcours de perte de poids. Perdre du poids après 40 ans devient un peu plus facile quand on se rappelle la sagesse que l’on a acquise au fil des ans.

 

4. Ne pas oublier de vous fixer des buts

La première et la plus importante étape pour mettre en place un plan de perte de poids vous demandera de vous asseoir avec un stylo et du papier.

Pourquoi ? Un plan de perte de poids bien conçu commence par un objectif.

Des objectifs intelligents pour une perte de poids de plus de 40 ans

Votre objectif défini orientera votre parcours de perte de poids et vous aidera à rester sur la bonne voie lorsque les choses deviennent difficiles.

Les objectifs comportementaux à court terme (comme manger 2 à 3 portions supplémentaires de légumes par jour) peuvent vous aider à atteindre votre objectif de perte de poids à long terme.

Vous n’êtes pas sûr de savoir comment fixer des objectifs puissants qui donnent de vrais résultats de perte de poids?

Apprenez à vous fixer des objectifs SMART (intelligents). Les objectifs SMART sont utilisés par les chefs d’entreprise et les coachs motivationnels anglophones pour aider les gens à mieux réussir. Ils sont définis ainsi:

  • Specific (spécifiques)
  • Measurable (mesurables)
  • Attainable (réalisable)
  • Relevant (pertinents)
  • Time-bound (limités dans le temps)

Si vous voulez que votre plan de perte de poids fonctionne, commencez par définir vos buts SMART. Ça ne prendra que 30 minutes ou moins à mettre en place et il fournira une feuille de route pour l’ensemble de votre parcours de perte de poids.

 

5. Dormez suffisamment

C’est très difficile de maigrir quand on ne se repose pas bien. Des études ont démontré que nous sommes plus susceptibles de faire de mauvais choix alimentaires lorsque nous sommes fatigués.

Nous sommes également moins susceptibles de faire de l’exercice et de demeurer actifs lorsque nous sommes épuisés. Il est donc important d’apporter de petits changements pour améliorer votre sommeil la nuit.

Commencez par mettre en place un rituel nocturne que vous pratiquerez chaque soir avant de vous coucher. Il peut s’agir de prendre une courte douche ou un bain relaxant. Vous voudrez peut-être éteindre votre téléphone cellulaire et le ranger à l’écart de votre chambre à coucher. De nombreux dormeurs intelligents retirent également d’autres appareils électroniques (comme un téléviseur) de la chambre à coucher.

Essayez de vous réveiller à la même heure chaque matin, même le week-end, évitez les boissons au café riches en calories et utilisez plutôt des méthodes diététiques pour augmenter votre énergie, comme l’eau ou les tisanes.

 

6. Ne comptez pas uniquement sur le cardio

Dans la vingtaine et la trentaine, vous avez peut-être réussi à perdre du poids grâce à un programme de marche ou simplement en restant plus actif pendant la journée. Ou vous avez peut-être maigri avec des cours d’aérobie ou d’autres activités cardiovasculaires.

Mais si vous voulez vraiment perdre du poids après 40 ans, vous ajouterez l’entraînement musculaire et la souplesse à votre programme d’entraînement.

Exercice pour la perte de poids de plus de 40 ans

Vous avez besoin de trois types d’exercice pour maigrir, vous tonifier et rester en bonne santé.

Assurez-vous d’intégrer l’exercice cardiovasculaire, l’entraînement musculaire et les étirements à votre programme hebdomadaire. Chaque type d’exercice offre des avantages uniques en matière de perte de poids.

L’activité cardiovasculaire (aussi appelée activité aérobique ou cardio) vous aide à maintenir votre santé cardiaque et à brûler plus de calories à chaque séance.

L’entraînement musculaire vous aide à brûler plus de calories toute la journée. Les muscles ont besoin de plus d’énergie pour se nourrir alors votre métabolisme en bénéficie lorsque vous les développez. Les muscles aident également à obtenir un physique plus ferme.

L’entraînement à la flexibilité vous aide à maintenir la santé de vos articulations et peut vous aider à réduire le stress.

Vous pouvez passer seulement 15 à 30 minutes par jour à faire des étirements, du cardio et de l’entraînement musculaire pour voir les changements réels dans l’apparence et les sensations de votre corps.

 

7. Changez votre régime alimentaire

Des objectifs intelligents, un meilleur sommeil, la communication avec votre professionnel de la santé et un plan d’exercice complet vous aideront à maigrir dans la quarantaine, mais ce que vous mangez aura le plus grand effet global.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas manger les aliments que vous aimez. Mais il se peut que vous ayez besoin de faire quelques changements.

Le meilleur régime pour les femmes de plus de 40 ans

La quarantaine n’est pas le moment d’essayer les régimes à la mode pour perdre du poids rapidement en reprenant les mêmes habitudes par la suite (bonjour l’effet yoyo). Vous avez besoin d’un plan clair pour la santé, le bien-être, la perte de poids et le maintien du poids à long terme.

Il n’existe pas de régime alimentaire unique qui fonctionne pour tout le monde. Mais un plan diététique pour la quarantaine devrait vous permettre d’atteindre vos objectifs de perte de poids, puis de le modifier et de vous y tenir pour la vie. Bien qu’il n’y ait pas de « meilleur » régime pour tout le monde, il peut y avoir un « meilleur régime pour vous ».

Évaluez votre style d’alimentation actuel, pensez à vos antécédents alimentaires et choisissez un régime (je préfère dire des habitudes alimentaires) qui correspond à vos besoins. Regardez les régimes qui existent, essayez de voir si il y en a un qui vous correspond le mieux et si vous pourriez le maintenir à long terme sans trop de difficulté.  Sinon, créez votre propre plan alimentaire à la maison.

Dans bien des cas, le meilleur régime alimentaire consiste simplement à contrôler ses portions, à augmenter sa consommation d’aliments riches en fibres, à manger plus de protéines et à consommer de petites portions de gras sains. Vous pouvez également utiliser un calculateur de calories pour déterminer vos besoins, puis compter les calories pour rester dans votre « fourchette ».

Bien que ces méthodes ne soient pas à la mode, ce sont les meilleures méthodes pour perdre du poids après 40 ans (et à tout âge) selon les experts en santé et les études scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

aliments coupe faim naturel

Aliments coupe-faim naturels pour manger moins et maigrir vite (mis à jour)

accessoires d'exercices pour la maison qui sont pas chers

Les meilleurs accessoires d’entraînement pas cher pour la maison