in

5 façons de vaincre le gain de poids causé par le stress

Le stress nuit à vos objectifs? Voici comment le déjouer!

Le gain de poids dû au stress

Nous savons depuis un certain temps que le stress est lié au gain de poids, car il a été démontré qu’un niveau élevé de cortisol, l’hormone du stress, augmente l’appétit, provoque ainsi des envies de malbouffe et rend l’accumulation de graisse dans le ventre tellement plus facile.

Mais maintenant, une étude de l’État de l’Ohio montre que le stress peut aussi brûler moins de calories!

Dans l’étude, les chercheurs ont interrogé les femmes sur le stress qu’elles avaient subi la veille. Les dames ont ensuite reçu un repas contenant 930 calories et 60 grammes de graisse.

Après avoir mangé, les scientifiques ont mesuré les taux métaboliques des femmes et prélevé des échantillons de sang. Dans les sept heures qui ont suivi ce repas, celles qui avaient déclaré avoir été stressés au cours des 24 heures précédentes ont brûlé moins de graisses qu’ils en avaient consommées et avaient des niveaux plus élevés d’insuline (une hormone qui contribue au stockage des graisses).

Ils ont également brûlé 104 calories en moins. Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais c’est une différence suffisante pour expliquer un gain de poids de près de 11 livres en un an.

Je comprends que des rapports comme celui-ci peuvent être décourageants, mais le fait de connaître cette information offre en fait un énorme avantage. Même si vous ne pouvez pas modifier les causes de votre stress, vous pouvez faire de petits changements pour compenser les effets.

Voici cinq conseils quotidiens pour vous aider à vaincre la prise de poids causée par le stress:

 

Choisissez judicieusement vos matières grasses

Si le stress fait brûler moins de graisses dans votre corps (ce qui le rend plus susceptible d’être stocké), essayez d’inclure des graisses saines dans votre repas, mais évitez de doubler la quantité de graisses que vous mangez. Par exemple, commander une salade santé pour le diner avec de l’huile d’olive et des avocats ou encore grignoter des noix avec du maïs soufflé cuit dans l’huile.

Je ne dis pas que vous devriez manger des repas faibles en gras: la graisse est importante pour la satiété et c’est l’un des éléments clés de votre corps. Mais pour garder l’équilibre, ne choisissez qu’un seul aliment riche en matières grasses par repas.

Par exemple, si vous voulez de l’avocat sur votre salade, assaisonnez vos légumes verts de vinaigre balsamique plutôt que d’une vinaigrette à base d’huile.

Consulter notre article sur les avantages de l’huile de noix de coco pour la perte de poids ou encore, comment maigrir avec l’avocat.

 

Ajustez les proportions de vos repas

S’il y a une chance que vous brûlez moins de calories, en raison du stress, dans les heures qui suivent le repas, changez un peu vos repas pour réduire les calories sans avoir à manger moins de nourriture.

Par exemple, manger une tasse et demie de légumes mélangés et une demi-tasse de riz brun au lieu d’une tasse de chacun peut vous faire économiser 60 à 75 calories. Ou au lieu d’une tasse de quinoa, mélangez-en la moitié avec une demi-tasse d’épinards pour économiser environ 100 calories.

Je pense que vous voyez où je veux en venir en changeant les quantités de vos aliments caloriques, même s’ils sont sains, pour des légumes à faible teneur en calories, riches en fibres et en eau est la façon la plus facile d’économiser rapidement des calories sans sacrifier du volume.

Abonnez-vous à notre newsletter (à droite de cette page) pour obtenir gratuitement une liste d’aliments à faible densité calorique qui pourra grandement vous aider.

 

Ajouter des stimulants métaboliques

Certains aliments ont vraiment démontré par la recherche qu’ils accélèrent le métabolisme, et bien que leurs effets ne soient pas astronomiques, ils peuvent simplement contrer certains affaissements du métabolisme induits par le stress.

Un de mes stimulants métaboliques naturels préférés est le piment fort. Une étude de l’Université Purdue a suivi 25 adultes qui ont soit pas consommé du piment fort (la moitié aimait les aliments épicés et l’autre moitié pas) ou ont pris une quantité définie, soit environ une demi-cuillère à café de Cayenne pendant six semaines.

Dans l’ensemble, les deux groupes brûlaient plus de calories lorsqu’ils mangeaient des repas épicés, et ceux qui avaient rarement mangé des repas épicés avant se sentaient moins affamés et ressentaient moins le besoin de friandises salées, grasses et sucrés.

Essayez d’ajouter du piment rouge ou du piment de Cayenne aux légumes sautés ou cuits à la vapeur, ou si vous pouvez supporter un peu plus de chaleur, garnissez vos plats avec un jalapeno coupé en morceaux. En plus, il a également été démontré que les piments forts renforcent le système immunitaire et abaissent le taux de cholestérol.

Pour d’autres aliments coupe-faim naturel, consulter notre article à ce sujet.

 

Respirez avant de manger

Nous respirons sans cesse sans y penser, mais des recherches espagnoles récentes ont montré qu’une respiration d’étendue et contrôlée peut réduire efficacement les niveaux de cortisol.

Avant chaque repas, prenez quelques minutes pour vous asseoir confortablement sur une chaise et passez quelques minutes à vous concentrer sur votre respiration, lentement et profondément, par le nez et par la bouche.

Vous serez peut-être étonné de la rapidité avec laquelle cette technique peut aider à soulager la tension musculaire et à changer votre état d’esprit.

Vous voulez aller plus loin? Apprenez à manger consciemment.  L’alimentation consciente, c’est une solution gagnante à long terme!

 

Faites une marche rapide après le repas

Dans la mesure du possible, essayez de faire une promenade rapide de 15 minutes après les repas. Une étude récente de l’Université George Washington a révélé que cette habitude aidait à normaliser la glycémie jusqu’à trois heures après le repas.

Impossible de faire 15 minutes à long terme? Optez pour 10, voire cinq, car le simple fait de ne pas être assis et de faire circuler votre sang peut modifier votre métabolisme. Une marche après le repas peut aussi vous permettre de vous détendre, de vous vider la tête, de vous rapprocher de la nature ou de rencontrer un compagnon de marche, ce qui peut aider à réduire le stress.

Vous êtes prêt à en faire un plus peu? Faites un peu d’exercice à la maison avec un très petit budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Femme fatigué contre le mur - Manque de sommeil et perte de poids

Je mange bien et je bouge mais je ne perd pas de poids… Testez ceci!

Calculateur taux métabolique de base (BMR)

Calcul du besoin en calories selon le métabolisme de base et calculateur BMR gratuit